Astara, maison de caviar devenue resto

Je ne connaissais pas Astara, je l’avoue, un spécialiste des produits de la mer ouvert en 1981, qui n’avait jusqu’ici pas pignon sur rue et fournissait surtout des professionnels. Astara vient d’ouvrir son premier restaurant, vers le quartier Saint-Anne, avec pour discours une démocratisation du caviar. Je suis allé y faire un tour au dej’, mais l’espace fait aussi épicerie.

Je m’en suis rendu compte après, on aura finalement pas vraiment touché au caviar, mais tant mieux, j’étais là après tout pour découvrir la cuisine ! Beaucoup de choses simples (oeufs, croque, saumon fumé, etc.) mais avec beaucoup d’application. Ici la pince de crabe royal façon oeuf mimosa. Ce n’est pas très généreux, le crabe coûtant très cher, mais c’est savoureux.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce blini présenté comme une tarte, garni de crème d’Isigny, de saumon fumé, de betteraves encore croquantes jaunes et rouges, de pickles d’oignon rouge et d’oeufs de truite. C’est très frais, gourmand à la fois, plein de textures, délicieux.

Le plat le plus cuisiné de la carte, cabillaud en croûte de pesto aux agrumes, purée de panais, shiitake et chou chinois. Et bien si la cuisson est un tout petit peu poussée, c’est très savoureux, la croûte agréable, la pointe d’agrumes présente, la purée de panais délicieuse et très douce. Une vraie bonne surprise.

Un peu déçu, par contre, par ce qui est présenté comme un croque caviar. En fait c’est garni de filets d’esturgeons et de cream cheese, il y a juste cette petite pointe de caviar dessus. Je n’ai pas trouvé ça mauvais, mais c’est un croque caviar sans caviar… La salade manque aussi d’assaisonnement, c’est flagrant.

On se rattrape bien côté desserts, le baba à la vodka est tout à fait bon, (la framboise un peu avance sur la saison), la crème généreuse, l’imbibition bien équilibrée.

Et enfin avec ma camarade on a eu un crush sur cette crème brûlée à la pistache. La texture est incroyablement soyeuse, elle est généreuse et les fruits secs grillés dessus apportent beaucoup.

Une belle expérience donc, tout est fait avec beaucoup de soin, il y a des efforts de cuisine et pas seulement de l’assemblage (à part le souci du croque). Le lieu est sympa, très boisé et clair, tout en couleur, avec son beau comptoir bleu; Prix corrects, entrées entre 8 et 19 (pour le crabe), plats entre 17 et 24.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *