Au Petit Panisse, excellente découverte bistrotière

En plein onzième, l’histoire d’amour avec Au Petit Panisse commence avant même d’avoir mis les pieds dans le restaurant. Bistro d’angle, l’endroit est entièrement ouvert sur une petite ruelle discrète. Nous étions en plein affolement du thermomètre et ce fut une découverte des plus agréable. Dans son jus et dans l’air du temps à la fois, l’endroit accueille bien et met en joie.

Le court menu midi du jour a de belles propositions, mais je file à la carte, avec ces asperges blanches en gros tronçons. Elles sont accompagnées d’une vinaigrette acidulée, de quelques pistaches et de scamorza fumée, un fromage italien ferme qui relève délicatement le plat. Franchement, c’est simple et délicieux, les asperges sont fermes comme je les aime.

Coup de <3 pour ce plat. Le gros tronçon de poulpe est à la fois tendre et formidablement grilloté, le bok choï a une belle tenue et un croquant fabuleux et en dessous il y a une mousseline d’ail ultra-parfumée sans être piquante. J’ai l’impression d’être en vacances, il y a de la texture, des parfums puissants, c’est l’éclate.

La carte des desserts est un tout petit peu moins séduisante. Des fraises, un peu de sablé émietté, un sirop délicat et un yaourt fumé, ça pourrait fonctionner à merveille dans le genre « dessert de bistro bricolé charmant », mais le yaourt est trop fumé à mon sens, un peu âcre.

Ca ne gâche en rien mon excellente impression du lieu. Le menu midi, entrée/plat, est en plus à 17 euros. Mon plat, hors formule, est à 23 euros.

35, rue de Montreuil, Paris 11. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *