Balade sucrée chez Christophe Michalak

Pour je ne sais quelle raison je vais rarement chez Christophe Michalak. Mais j’ai eu l’occasion récemment de goûter sa galette 2018 au gianduja noisettes, une petit bombe qui m’a donné envie d’explorer à nouveau son offre sucrée.

Figurez-vous que j’ai même pu faire ça sans bouger mon cul du canapé puisque les différentes boutiques Michalak livrent via Deliveroo. Ca c’est la tarte K vanille, qui comme beaucoup de ses créations possède un vrai caractère régressif, tout dans la gourmandise (même si il y a une poindre discrète whisky et qu’il paraît qu’on ne doit pas faire boire les enfants). Croustillant gianduja, biscuit moelleux imbibé au whisky, caramel tendre, chantilly ivoire vanille. Avec cette petit coque de chocolat blanc aux amandes qui apporte certes un peu du sucre, mais surtout beaucoup de mâche.

J’ai aussi beaucoup aimé ce Kosmik millefeuille (les kosmiks c’est le nom qu’il a donné à ses verrines). Au fond un caramel assez poussé en cuisson, puis une crème diplomate à la vanille, une chantilly et des bouts de feuilletage caramélisés (oui c’est un peu le même profil de goûts que le dessert du dessus, je me suis passablement foiré sur ma sélection, tant pis tant que c’est bon !). Au fait, je vous présente mon cactus, il s’appelle Jean-François.

Un peu moins convaincu par le flan, même si j’aime bien l’idée de l’absence de pâte et la touche de fleur d’oranger. Le produit est bon, mais ça manque juste un peu de générosité. A part ça, je me suis régalé.

Part de flan : 4e50.
Tarte : 6e90.
Kosmik : 6e50.
16 rue de la verrerie, Paris 4.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *