Beau repas de gibier chez Origines

Après avoir été connu au sein du restaurant Les Climats (qui fut étoilé), Julien Boscus est de retour, chez lui, chez Origines. en plein 8e, on boxe dans la catégorie gastro, mais avec une cuisine généreuse, assez classique, gaillarde mais non sans finesse.

C’est un amuse bouche, parfois je les zappe sur ce blog, ici je me dois d’en parler, quelques radis (j’adore ça) plantés dans de la cervelle de canut particulièrement savoureuse, bien assaisonnée, un pur régal.

Un autre entrée, que le chef a tenu à nous faire goûter, gnocchis, cresson et bulots. Que des choses que j’adore, c’est herbacé, iodé, léger.

J’ai beaucoup aimé aussi cette variation du vitello tonnato, avec de la langue de veau. C’est incroyablement tendre et fondant et relevé comme il faut.

Accord cèpes et café logique, jolie présentation, la cuisson du cèpe (caché sous la version crue) est parfaite avec cette mâche bien appuyée. Pour moi le tout est trop salé, mais c’est la seule assiette qui m’a laissé cette impression.

Un beau lièvre à la royale, brillant, avec une sauce sapide et épaisse sans être gélatineuse. la betterave amène sa pointe de douceur et les petites ravioles de panais réconcilient avec le froid automne.

A noter, j’ai oublié de prendre l’autre plat en photo (je suis couillon je sais), mais c’était chouette aussi, autre gibier, la grouse. Avec blettes, raisins et ventrèche de porc noir, sans compter un jus au whisky tourbé, on était fort heureux.

Important aussi, il y a une vraie pâtissière à la barre, Laura Vervoort, néerlandaise au français impeccable passée par l’Espagne et le George V. Mon préféré, cet accord kiwi, saké et cacahuètes bien balancé. Ses desserts sont travaillés sans être pompeux et ont un certain esprit (la glace est fabuleuse). Léger bémol sur les crémeux, ganaches et compagnie qui pourraient être un peu moins denses.

Poire, gingembre et sésame, ça fonctionne bien, la poire entière pochée est parfaitement cuite et fondante.J’adore la tuile.

Chocolat, praliné et grué, qui fait bien le boulot aussi, avec toujours de jolies glaces.

Repas très convaincant pour ce jeune restaurant, avec une influence classique assumée et réjouissante, à faire notamment en période de gibier ! Quelques dressages manquent un peu de style, c’est dommage, mais ce n’est pas non plus l’essentiel.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *