Coup de coeur chez Uptown, Paris 18 !

Uptown est ouvert depuis presque trois ans me semble-t-il et m’a toujours terriblement tenté parce que j’en entendais le plus grand bien. Mais il y a tellement de choses à voir et manger que je suis passé à côté, jusqu’à un soir polaire il y a quelques semaines, où j’ai enfin mis les pieds dans ce très joli décor boisé et tamisé, avec une grande vitre qui donne sur l’un des nombreux escaliers de Montmartre.

La cuisine est créative, très vivante, bien relevée. Il me semble qu’elle a cette petite touche de folie qui manque à bien des bistros qui lui ressemblent. Le soir, on prend un cocktail et on partage quelques créations bien troussées. On commence par une assiette autour de la courge, qu’on retrouve en cubes fondants, dans un genre de velouté/purée (tomaté ?) bien relevé. Il y a des herbes folles, c’est très parfumé, assez pimenté, très réconfortant.

Une deuxième assiette autour des champignons et du cacao. Les champignons sont poêlés, mais aussi sous forme d’une mousse à l’olive. Mangée seule, elle est un peu sur-salée, mais prise comme un condiment, très intéressante. Le crumble de cacao amène une légère amertume très chouette.

Ma seule petite déception c’est ce bar trop cuit. Il a une peau très croûtée vraiment chouette, mais ça se paye avec une chair un peu sèche. L’accompagement est pourtant très réussi, autour d’un houmous soyeux, de chorizo et de quelques pickles.

J’ADORE les wings, alors je les prends dès que j’en vois. Ici ils sont collants comme j’aime, légèrement miellés, tout est encore relevé à souhait, la purée de patate douce délicieuse.

Il y a un vrai travail côté dessert, cette tarte en apporte la preuve avec sa pâte fine, croustillante et parfaitement cuite. A l’intérieur, des dés de mangue, une crème de papaye. C’est très frais tout en étant vraiment gourmand.

Bref, j’ai été épaté par cette première. Paraît il que le brunch est un modèle du genre. Le restaurant conseille 5 assiettes pour 2 personnes, on s’en est tenu là et c’était largement suffisant. Les assiettes sont entre 11 et 15 euros, le prix me semble juste.

18, rue Francoeur, Paris 18.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *