Gastro pas bateau chez Maison Sota

Autre ouverture remarquée de la rentrée, Maison Sota, de Sota Atsumi, acclamé au Clown Bar, désormais chez lui dans ce lieu étonnant. Une petite maison de ville en plein Paris, avec un rez-de-chaussée un peu vide et une grosse mezzanine où trônent cuisine et salle. Le look tomette du sol aux murs divise, moi j’ai bien aimé (la mezzanine en tout cas)

Au programme, du gastro chic avec un service tout de même très sympathique et un menu à 50 euros en 5 temps à midi. Pas donné, mais pas extravagant non plus pour un resto qui vise l’étoile (et devrait selon moi l’obtenir).

On commence par un gros moment, de fragiles petites tartelettes betterave & haddock, comté et potimarron ainsi qu’oignon, noisette & lard noir de Bigorre. La pâte est plus friable que croquante, la garniture est un monument de gourmandise automnale, tout est fondant, crémeux, parfumé. Délicieux.

Sériole, eau de tomate et câpres, un poisson cru, oui c’est un peu attendu mais ça faisait un bon moment que je n’avais pas été vraiment convaincu comme ici. La chair est vraiment cajolée, l’eau de tomate (on est début novembre, peut-être les toutes dernières de la saison ?) parfumée et acidulée par le pouvoir des câpres.

Très chouette aussi, ce saint-pierre parfaitement cuit. L’émulsion de moëlle est plus délicate que puissante, mais assaisonne bien le poisson. Avec quelques légumes racines joliment cuits au feu de bois.

Le chevreuil, pas franchement convaincant. Il est bien cuit, mais la purée de coing est timide et ce gros quartier de Batavia crue nappée d’une vinaigrette épaisse fait un peu tâche.

Par contre ce deuxième service du chevreuil avec l’épaule et riz noir (et du coeur il me semble) est vraiment fabuleux. Le riz est presque laqué, le goût est généreusement giboyeux et c’est une merveille.

Dessert sympathique sans être transcendant, poire pochée garnie d’une crème brûlée et glace à l’huile d’olive. C’est délicat, un peu timide et pas bien généreux.

A part quelques ajustements, ce restaurant pas mal décrié depuis son ouverture me semble offrir de belles promesses et je me suis globalement régalé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *