Isana, la cantine latina

Des tacos aux empanadas en passant par les ceviche, l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud ont la cote à Paris en ce moment. Isana propose de mélanger un peu tout ça, traversant le continent avec des propositions qui vont de la street-food à la cantine du midi, dans un cadre lumineux pas désagréable (les tableaux de fruits sont rigolos).

Je choisis l’option ceviche, qui représente ici le Pérou. Je prends la version nikkei (cette cuisine née de la communauté japonaise au Pérou), qui assaisonne le poisson au citron vert et au tamarin, sur du quinoa et de la patate douce. C’est plutôt frais, il y a de la texture. Ca aurait pu être un peu plus franc en terme de tamarin, mais c’est bon.

En face ma camarade a pris le bol végé. Y a du riz, du haricot noir, des légumes grillés, du houmous mexicain (smiley bras en l’air du mec qui sait pas bien ce que ça veut dire), etc. C’est assez savoureux, varié, entre le cuit et le cru, nourrissant mais léger.

Les empanadas au boeuf étaient plutôt réussis eux aussi, la sauce chimichurri un peu discrète, mais on les a beaucoup aimés (surtout elle, qui me soûlait avec ces empanadas depuis dix jours).

J’ai eu un petit coup de coeur pour ce cake qui offre un niveau d’Instagrammabilité proche du zéro. Un cake à la patate douce moelleux et humide (ça se voit même sur les doigts après), avec une croûte légèrement caramélisée. Le hit du repas.

Le ceviche coûte 15 euros.
Le bol végé est à 9 euros, raisonnable.
7 rue Bourdaloue, Paris 9.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *