La Famiglia, Italien chic du 17e

Aller dans un restaurant à côté de la Porte Maillot, c’est une chose qui m’arrive très rarement, mais je suis un curieux et un aventurier, alors je suis allé confiant voir La Famiglia, restaurant italien en place depuis plus de 25 ans, mais récemment rénové (dans un joli décor smart de jaunes et de beiges).

La sympathique patronne, pour renforcer l’ambiance, passe par deux fois en salle avec une plaque à pâtisserie tout juste sortie du four. Une fois avec ces gressins joliment dorés, une autre avec une focaccia absolument dingue dont je me souviendrai très longtemps, très croustillante et imbibée. Le secret, me dit-elle, c’est qu’elle cuit entièrement plongée dans l’huile d’olive. Ne m’en dites pas plus.

La carte est longue, beaucoup de choses donnent envie et il faut un temps fou pour faire son choix, entre classiques italiens et incursions plus gastros. Cette entrée est piochée dans le menu déjeuner entrée/plat à 39 euros. Des saint-jacques avec un coulis de potiron, de la burrata et quelques grains de caviar. L’accord est limpide bien sûr, j’adore surtout voir le corail, je suis toujours déçu que les chefs s’en débarrassent et j’assume aimer son étrange textures. Les saint-jacques sont grillées et nacrées, fondantes, c’est bon.

Voilà les taglioni à l’encre de seiche, magnifiquement dressées avec un tartare de gambas rouges et une poudre de citron d’amalfi. Ca pourrait être un poil plus assaisonné, mais j’adore la chair des gambas crues, ferme, presque gélatineuse.

Un dessert autour de la poire et de la ricotta. J’adore la ricotta en dessert, mais ici cela ne prend pas vraiment hélas, parce que c’est un peu trop sucré.

Je quitte la salle en me disant qu’il faudrait que le chef puisse me livrer des cargaisons de focaccia. On peut toujours rêver, non ?

2, rue Waldeck Rousseau, Paris 17.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *