Mon premier Big Mamma – Libertino

Oui oui, c’était ma première fois dans un restaurant Big Mamma ! Je n’ai pas de problème avec leurs restaurants, j’ai simplement la flemme de faire la queue (et un esprit de contradiction de connard qui ressort facilement). A l’intérieur, rien de bien « libertin », un décor très busy (volontairement), qui use et abuse du kitsch. Amusant, un peu agressif peut-être, vous vous forgerez votre propre avis.

Moi je suis là pour la bouffe et je commence sur une excellente surprise. Il y a un petit côté spectaculaires quand ces poireaux arrivent, très long, très brûlés aussi (c’est fait exprès). La chair est fondante et parfumée (il faut tout de même un peu slalomer pour éviter la peau brûlée) et c’est bien condimenté avec vinaigrette, buratta, câpre, cornichon… Délicieux, vraiment.

Ma pizza, pour la première fois Big Mamma la joue romaine, pâte très fine et croustillante. Dessus, fior di latte, mortadelle, pesto de pistache… C’est pas mal, l’équilibre des ingrédients est bon, même si je suis plutôt napolitaine et que c’est légèrement huileux, ça me satisfait.

La baba, présenté en grand sur le buffet de dessert, servi avec une crème toute simple et quelques agrumes confits, ça fait parfaitement le job !

Plutôt convaincu par cette première donc, malgré l’environnement un peu bruyant. Entrée 9, pizza 14, baba 7, c’est raisonnable !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *