Octopus, les Rostang à la Défense

Au sein d’un nouveau complexe food de la Défense, tout au bout de l’Esplanade (à l’opposée de l’Arche), on trouve une belle et grande brasserie bleutée et lumineuse, Octopus. La famille Rostang et Liquid Corp (qui détient notamment la pizzeria Louie Louie) se sont associés pour donner vie à ce lieu multiple, ouvert du midi à tard le soir sans interruption.

On y trouve un genre d’écailler moderne, avec pas mal de petites assiettes de la mer qui donnent envie et un grill qui propose de belles pièces de viande. La cuisine a été confiée a une jeune cheffe, Géraldine Rumeau.

Je commence côté mer, avec des coques au four dans un jus de curry et lait de coco. Ca me rappelle la pêche à la palourde avec manman (avec qui je déjeunais d’ailleurs ce jour-là), on faisait poêler les palourdes avec du curry et un peu de crème et j’adorais ça ! Ici, tout est parfumé, savoureux, mais c’est hélas trop salé.

Le plat commandé par ma mère, magnifiquement coloré, poulpe grillé, sauce vierge et citron confit. Le poulpe a ce goût de grillé toujours séduisant, il est tendre, mais garde un peu de mâche (je préfère cela à un poulpe purement fondant), la pointe de citron confit est divine, très beau plat.

Mon épaule d’agneau, j’ai cru qu’elle était un peu cuite en la voyant arriver, mes doutes se sont vites envolés, la viande est parfaitement tendre, parfumée (l’ail a bien fait son job), pas sèche du tout, vraiment épatante. Derrière, mes mac & cheese, qui font le job.

La petite surprise c’est une très belle main côté desserts. Ici une crème brûlée façon Old Fashioned (le cocktail), avec un genre de marmelade d’orange et une pointe de Bourbon, elle est absolument délicieux.

Et là mon dessert, des cerises noires, qui macèrent dans un jus de griottes et sont coiffées d’un crémeux au siphon de riz au lait (avec un petit parfum d’amande, qui peut aussi venir du noyau de cerise). Il y a aussi cette « chips » de feuilletage légèrement caramélisée, c’est à la fois léger et très rond, gourmand, addictif même.

A peine ouvert, Octopus semble déjà bien rodé et je me suis vraiment régalé, à part le petit coup de sel en trop en entrée. Un vrai bon plan à la Défense. 30 euros pour l’épaule d’agneau, 32 pour le poulpe, 10 euros pour les coques, les prix sont attendus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *