Petit-dej gourmand au Café Mareva

Le petit-dej, c’est pas mon truc. Je suis un lève-tard, j’ai pas faim le matin, j’ai envie de voir personne et plus encore que personne ne me voit. Je fais parfois quelques exceptions, comme ici au Café Mareva, petit café sympathique tenu par une patronne elle aussi fort sympathique. C’est rue du Faubourg du Temple, dans un coin où l’on aurait plutôt tendance à se méfier de la qualité, une bonne pioche donc.

Ici tout est sans gluten, avec énormément d’options sans lactose, ce qui ne doit pas changer le niveau de qualité attendu. Je commence par un chai latte, assez agressif en épices (cannelle, mais aussi légèrement piquant) sans être violemment sucré. Moi j’aime bien ça, certains trouveront que ça décape peut-être un peu.

L’offre s’articule notamment autour d’une longue carte de gaufres, salées ou sucrées. En salé, il y en a même une gamme à la patate douce. Je reste dans le sucré, avec une moitié recouverte de praliné maison et l’autre de chantilly vegan (maison aussi). La gaufre est moelleuse, manque un peu de croustillant, mais s’avère assez irrésistible avec ce combo praliné et chantilly. D’ailleurs cette dernière n’est pas insipide comme peuvent l’être les chantillys vegan trouvées dans le commerce, un bon point.

Excellent carrot cake, dense, moelleux, bien parfumé, pas sec. Le glaçage est discret, tant mieux. Je préfère un glaçage de cream cheese, mais franchement ce carrot cake était fort bon.

Il y a quand même un vrai travail côté pâtisserie. Ici la tarte au citron meringuée me faisait un peu peur (sa tenue et sa couleur me la rendaient lourde à l’oeil). En fait elle est légère, acidulée, la meringue ne sucre pas trop, une bonne surprise !

Il y a aussi des smoothie bowls, granolas, avocado toasts et compagnie, dans un esprit « brunch every day » sympathique. J’ai perdu le prix des pâtisseries, mais la gaufre était à 6 euros.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *