Retour au Cinq Codet pour le nouveau resto, Chiquette

Il y a un an, j’avais découvert le restaurant du Cinq Codet, un hôtel plutôt chic mais très discret du 7e. Une cuisine bistrotière, simple mais finalement plutôt réussie. Un an plus tard le resto a changé, il s’appelle Chiquette et a fait volte-face pour la jouer gastro, plus chic donc. Voilà ce que ça vaut.

Le chef David Maroleau a fait de grandes maisons, traduisant une envie de l’endroit de monter en gamme. Avec un accent fusionnant très poussé (pas forcément très moderne donc, mais c’est le goût qui compte). En amuse-bouche, à gauche, des gyozas très caramélisés très sympas, à droite un saumon snacké plus timide, mais pas désagréable.

En haut une crème de topinambour fumée avec un peu de truffe, délicieuse. En dessous un foie gras poêlé, fumé lui aussi (il est d’ailleurs caché par le fumage) correct.

Saint-jacques et curry rouge, une association pas idiote, avec un curry rouge parfumé mais qui laisse de la place à la saint-jacques. Il y a des vermicelles de riz croustillant là pour la texture, un peu de wakame, pour renforcer l’iode, pas mauvais.

Le plat que j’ai le moins aimé, un tartare de gambas (mais cuites, je les aurais bien aimé crues) sur un bouillon à la citronnelle. C’est ce dernier, mon souci, je le trouve trop sucré, doucereux.

Le porc caramélisé façon char siu avec ce goût puissant de sauce hoisin et de cinq épices, que j’aime toujours. Il faut aimer le sucré salé, moi j’aime ça et j’aime aussi le bok choi à côté (la croquette de riz, en dessous, me semble moins utile au plat).

On termine sur un très joli dessert autour de la clémentine corse, sorbet, fruit frais, nage de pamplemousse, pointe de gingembre et de kalamansi. Un vrai dessert de chef salé, mais avec pas mal de travail et une fraicheur imparable.

Voilà une cuisine qui se cherche un peu, la formule fusion à tout va n’est pas encore tout à fait au point, mais il y a de jolis plats et de l’espoir ! Plats entre 23 et 42 euros.

5, rue Louis Codet, Paris 7.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *